Je n'ai pas le talent de Fabrice Jandin pour cet exercice de patience mais j'ai éprouvé l'envie d'essayer l'affût. Lors d'un entraînement de vélo en bordure des salins de Villeneuve, mon mari a repéré un endroit fréquenté par des lapins. Il m'y a conduite hier soir avant la tombée de la nuit pour que je teste un nouveau téléobjectif que je destine à la photographie d'oiseaux. Après ce premier affût, il n'est pas exclus que je renouvelle l'expérience de chasser le gibier avec mon Canon. Sans violence, ni effusion de sang.

Vêtue de mon seyant treillis et planquée sous un filet de camouflage, je retournerai tirer le portrait d'un ou deux "garennes". J'espère ne pas me faire poser un lapin en revenant bredouille de cette chasse pacifique à l'image.

Il me faut un peu de temps pour maîtriser le nouveau matériel (très lourd). Je trouve que les débuts sont prometteurs et je me suis beaucoup amusée à jouer à cache-cache.

En revenant, j'ai vu un renard....mais difficile à photographier. Sans doute renversé par une voiture, il gisait inerte sur le bas-côté de la route. Je ne me vois pas rédiger une note dans la rubrique des animaux écrasés.

Cliquer sur les photos pour une meilleure qualité d'affichage

20162138ksb

20162140ksb

20162041ksb

20162126ksb

20162043ksb