Elle porte également le nom de mouche serpent. J'ai trouvé ce specimen femelle dans le rosier Scentimental d'une voisine qui demandait mon avis à propos des feuilles trouées et abimées de la plante. Dans un premier temps, je lui aurais conseillé de pulvériser de l'eau savonneuse (savon noir liquide) pour éliminer les parasites responsables. Mais j'ai profité de ma trouvaille pour lui expliquer le rôle de la mouche serpent dont l'aspect l'effrayait. La raphidie est une formidable chasseuse de petits insectes, et plus particulièrement... des pucerons et des cochenilles ! C'était encore une fois une bonne occasion de rappeler le rôle que peut jouer chaque individu dans l'écosystème et la stupidité qu'est "la peur de la petite bête" de toujours vouloir tuer ce qui effraie par méconnaissance. L'opportunité était trop belle de faire passer le message, celui de préserver tous les insecticides naturels.

En conclusion : si vous rencontrez la raphidie, prenez votre appareil photo (comme Claude/Girelle l'a fait) ou les jambes à votre cou (comme... *liste trop longue*) , mais laissez la vivre !

Raphidie ♀

20181160978ksb

La photo est médiocre au niveau qualité car prise sous le soleil à son zénith mais c'est la seule que je possède d'un specimen mâle, posé ici sur mon sac photo, dans le jardin des Arômes à Nyons (Drôme) :

Raphidie ♂

20181160931ksb