A l'aube, les foulques macroules glissaient sur les eaux calmes des salins et étiraient leurs ailes encore un peu engourdies.

20187880ksb

20187896ksb

20187876ksb2