12 nov. 2010

Intermède poétique

Promenade sentimentale Le couchant dardait ses rayons suprêmesEt le vent berçait les nénuphars blêmes ;Les grands nénuphars entre les roseauxTristement luisaient sur les calmes eaux.Moi j'errais tout seul, promenant ma plaieAu long de l'étang, parmi la saulaieOù la brume vague évoquait un grandFantôme laiteux se désespérantEt pleurant avec la voix des sarcellesQui se rappelaient en battant des ailesParmi la saulaie où j'errais tout seulPromenant ma plaie ; et l'épais linceulDes ténèbres vint noyer les suprêmesRayons du couchant... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 14:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 mars 2010

Premier réveil

Avec l'arrivée du printemps .... Et parce que j'ai lu chez Plume que c'était aujourd'hui la Journée mondiale de la poésie .... Parce que cela faisait longtemps aussi que je n'avais pas ouvert la boîte à rythmes rimes et de vers à soie moi... Premier réveil Au beau milieu de ce grand lit improviséDans les draps de l'herbe tendre, fraîche, froisséeArène d’un particulier corps à corpsNous dormons jusqu’à l’arrivée de l'auroreNos vêtements ôtés et jetés vivementGisent alentour épars. Quelle pagaille !Décor digne d’un... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 16:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
25 juin 2009

A l'heure du marchand de sable...

Que la nuit vous enveloppe dans son manteau bleu noirQue les étoiles éclairent vos rêves de mille feuxUne façon personnelle de vous souhaiter le bonsoirLaissez-vous aller à un repos mérité, fermez les yeuxQue vos songes soient empreints de féerieQue votre sommeil soit profond et réparateurUne manière de vous dire "bonne nuit"Dormez bien, au réveil règnera la bonne humeur. Ksenia K.
Posté par Ksenia K à 23:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
28 mai 2009

Jeudi...poésie !

Le jardin mystérieux  Oasis perdue au milieu des nuages Où je m'évade au gré de mes envies Lieu de rêve que l'on croirait mirage Endroit secret où je puise mon énergie Une porte invisible que l'on pousse Qui s'ouvre sur un tapis moelleux de mousse Dans la verdure s'élève la mélodie Celle des oiseaux et de leur doux gazouillis La musique d'un ruisseau répond en écho Au chant du gai rossignol à ses crescendos Le feuillage des arbres agité par le vent Salue le visiteur avec un bruissement Derrière le rideau vert des... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 oct. 2008

A un petit ange

Bouclettes blondes sur l'oreillerBras levés et poings fermésDans la chaleur du lit douilletDors paisiblement, bébé ! Ronde mutine des oursonsQui dansent à tes petons.Dans le moelleux de l'édredonDors paisiblement, poupon ! Au pays des songes s'animent les lutinsQui chanteront jusqu'au petit matinDes comptines et joyeux refrains.Dors paisiblement, bambin ! Sur le dessin rebondi de tes jouesElle y dépose un affectueux bisou.Ta bouche esquisse un sourire flouDors paisiblement, petit bout ! ... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 oct. 2008

Le baiser apéritif

Un amuse gueule aux saveurs relevéesQue l'appétence incite à dégusterDu bout des lèvres voraces et affamées.A consommer sans modération sur canapé. Un avant goût du menu de réjouissances.Inauguration du plat de résistance.Juste assez pour faire saliver d'avanceEt faire piaffer d'impatience. Un verre de douceur tel un vin liquoreuxAu bouquet fruité, somptueux, généreuxQue l'on sirote les yeux dans les yeuxEnivrés par un breuvage si capiteux Servi sur une musique d'ambianceDans un bain de lumière sans violenceIl... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 oct. 2008

La mort du Crabe

Poème dédié à tous les malades pour qu'ils ne perdent jamais l'espoir d'une rémission à défaut d'une totale guérison. Par un matin de janvier blafardIl est arrivé sans crier gareSournois, sans flonflon, ni tintamarre.Pourquoi courir s'enfuir dare-dare ?Lui échapper était déjà trop tard. Les portes qu'il a décadenasséesDe ses pinces puissantes, acéréesOnt cédé sans pouvoir lui résister.Triomphant, l'ennemi a pénétréL'enceinte endormie de la cité. Il tua toutes les sentinellesSur... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 14:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]