05 nov. 2015

Un ange passe

La nature absorbe, envahit, enveloppe, étreint ; elle soutient comme une espérance, comme une certitude ; elle émeut, console, sourit et se livre à ceux qui l'aiment. Elle est mystérieuse et visible, toujours vivante, toujours nouvelle ; son silence parle ; ses bruits, ses murmures révèlent l'harmonie. Elle est aussi belle dans sa simplicité que dans ces magnificences ; le dernier des brins d'herbe est rempli de sa beauté. Henri Dujardin-Beaumetz
Posté par Ksenia K à 14:47 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

04 nov. 2015

Paysage salicole

Bien que la végétation reprenne de plus en plus ses droits, il demeure sur place des vestiges du passé et de l'exploitation salinière d'antan. On trouve encore les bâtiments, aujourd'hui abandonnés et en ruines, qui servaient à l'exploitation du sel (logements des saliniers, écuries pour les chevaux, lieux de stockage pour le sel, ateliers, poste de douane) Les rigoles, canaux, cairels (alignements de pieux, de terre et de pierres permettant de séparer les bassins), sont eux aussi toujours présents et visibles mais... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 23:09 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
03 nov. 2015

Décrépitude

Nous ne comprenons guère les ruines que le jour où nous-mêmes le sommes devenus. Heinrich Heine Maison en ruine photographiée dans les salins. A quelques kilomètres plus à l'Est, il continue de se construire des immeubles neufs qui grignotent chaque jour un peu plus sur ce qu'il reste de nature. Au béton des stations balnéaires, je préfère les vieilles pierres des coins qui demeurent sauvages. On y sent l'humus forestier, pas la friture des beignets. On y entend le chant des oiseaux, pas la musique techno ou raï. On y voit les... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 18:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
02 nov. 2015

Les heures cuivrées

Celles où les flamants ne sont plus roses. Dans la série policière Candice Renoir, les flamants que l'on voit en arrière plan d'une scène qui se déroule au bord de l'étang d'Ingril ne sont que des éléments de décor en plastique qui se balancent dans le vent. Le genre de détail, avec d'autres anomalies relevées, qui nous amuse bien et que l'on traque à chaque épisode tourné à Sète et ses environs.
Posté par Ksenia K à 19:09 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
01 nov. 2015

Petits monstres et Cie

On prend les mêmes que l'an dernier et on recommence !
Posté par Ksenia K à 00:41 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
26 oct. 2015

Jardin d'automne

L'alerte est donnée. Nous sommes de nouveau sous la menace d'orages violents, d'un possible épisode cévenol. L'eau de la Méditerranée est trop chaude. Hier, le thermomètre affichait encore un 23°. Les plantes refleurissent, les moustiques tigres jouent les vampires de Halloween, les papillons dansent dans le vent, les mantes ont ré-ouvert la chasse aux butineurs, les pulls ne sont pas sortis des housses anti-mites, les melons sont encore en vente sur le marché, la pompe à chaleur est en mode veille. Si beaucoup se réjouissent du... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 14:02 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

25 oct. 2015

Rotterdam

Les villes s'apprivoisent, ou plutôt elles nous apprivoisent ; elles nous apprennent à bien nous tenir, elles nous font perdre, petit à petit, notre gangue d'étranger ; elles nous arrachent notre écorce de plouc, nous fondent en elles, nous modèlent à leur image - très vite, nous abandonnons notre démarche, nous ne regardons plus en l'air, nous n'hésitons plus en entrant dans une station de métro, nous avons le rythme adéquat, nous avançons à la bonne cadence, et qu'on soit marocain, pakistanais, anglais, allemand, français, andalou,... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 01:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 oct. 2015

Pitreries en série

Tatie, Tatie cool She's crazy like a fool Pitreries sont permises. Rigolades sont requises. Vive les vacances ! Photos prises dans mon jardin
Posté par Ksenia K à 00:03 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
23 oct. 2015

Cloche de paille

Assise sur un bord du trottoir, Petite Pie, par son verbiage assoiffée, portait à son bec un breuvage. Point de rouge dans le litron, que de l'eau dans le biberon.
Posté par Ksenia K à 17:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
21 oct. 2015

La petite bouquineuse

La lecture était ma liberté et mon réconfort, ma consolation, mon stimulant favori : lire pour le pur plaisir de lire, pour ce beau calme qui vous entoure quand vous entendez dans votre tête résonner les mots d'un auteur. Paul Auster - The Brooklyn follies
Posté par Ksenia K à 20:19 - - Commentaires [12] - Permalien [#]