18 sept. 2017

Impala

Toc toc toc ! ... ? I would like to speak to him. Impala ! (c'est nul, je me marre barre)
Posté par Ksenia K à 00:05 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

17 sept. 2017

Ultra light

Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires - Pierre Dac
Posté par Ksenia K à 01:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
16 sept. 2017

A little prayer

La mienne a marché. Depuis hier soir et après des jours d'angoisse, je respire mieux d'avoir appris que mes tests immunologiques étaient négatifs et que j'échappais à une transplantation hépatique que l'on m'avait annoncée sans ambages. Les carottes ne sont donc pas cuites.
Posté par Ksenia K à 12:44 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
15 sept. 2017

Le vieux lion est las

Celui dont on a souvent vanté le courage est bien fatigué. Il porte les balafres de tous les accidents qui ont émaillé sa vie, rugit encore de temps en temps bien que tout stress lui soit déconseillé. Il se tient à l'écart de tout groupe, n'aspire qu'à la tranquillité. Il voit les autres partir chercher de quoi manger. Couché la majeure partie de la journée, il attend qu'on vienne lui servir le repas. Version N&B que mon mari préfère :
Posté par Ksenia K à 00:05 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
14 sept. 2017

Face à face

Entre le chasseur athlétique et le chasseur photographique.
Posté par Ksenia K à 00:05 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
13 sept. 2017

Singeries

Maintenant, ceux et celles qui ont la sale manie de se ronger les ongles savent quel spectacle ils nous offrent de voir. Série de 5 photos d'une femelle chimpanzé (effet high key voulu pour épurer le décor)
Posté par Ksenia K à 00:05 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

12 sept. 2017

Souverain dédain

Entre le nuage de poussière de sa chevelure et la cravate de foulard nouée autour de son cou, il y avait, dans cette figure triangulaire à nez pointu et à bouche en accent circonflexe, en chapeau de gendarme, les yeux d'une de ces lionnes du zoo qui de spectacle devinrent spectatrices, observant qui les observe, les pattes croisées l'une sur l'autre, immobiles, avec un souverain dédain. Jean Cocteau - Discours de réception à l’Académie royale de langue et de littérature françaises, 1955 - à Propos de Colette 
Posté par Ksenia K à 11:37 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
11 sept. 2017

A l'affût

Mon histoire d'amour avec les guépards a débuté à l'aube d'un matin d'octobre 2010 dans la savane du Masaï Mara. Je reste fascinée par ces grands félins que je peux observer longuement sans jamais être lassée. 
Posté par Ksenia K à 10:22 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
10 sept. 2017

Purée de pois

Sur les eaux calmes de l'océan, dans le brouillard matinal et dense, voguaient des bateaux fantômes.
Posté par Ksenia K à 00:41 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
08 sept. 2017

Tête-à-vagues

Là-haut, perchés sur la falaise, ils savourent la tranquillité et oublient, l'instant d'un tête-à-vagues avec l'océan, toute vicissitude de l'existence.
Posté par Ksenia K à 15:05 - - Commentaires [16] - Permalien [#]