Ecrits personnels
28 mars 2017

Coup de croc

  Rouen, le 27 mars 2017 Chère assurée, Notre Pôle de Gestion nous a transmis le dossier relatif au sinistre du 13/03/17 dont nous poursuivons la gestion. Les éléments en notre possession établissent l'entière responsabilité de votre adversaire dans cette affaire. Votre préjudice vous sera donc intégralement réglé. Par ailleurs, cet accident a eu des conséquences corporelles. Nous vous souhaitons le meilleur rétablissement possible. Au-delà d'un certain âge, ça serait bien de faire tester les capacités à la conduite... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 14:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

22 nov. 2016

Toubib or not toubib ?

Dans la salle d'attente, les regards s'attardent sur moi. Ronds, étonnés, curieux, inquiets, compatissants. Cela fait trois fois que la radiologue appelle mon nom et me fait revenir en salle d'examen. Dans la cabine, on me redemande de me déshabiller en me donnant pour toute explication cette phrase déjà entendue : Le médecin a besoin de vérifier quelque chose. J'aurais préféré la version : Le médecin a besoin de vérifier qu'il n'y a rien. La manipulatrice radio prend de nouveaux clichés sous un autre angle. Je retourne en salle... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 00:05 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
02 avr. 2015

Passé à la trouyoteuse

J'ai commencé à travailler pour l'administration un 1er avril. A l'époque, cela avait suscité quelques gentilles plaisanteries. On croyait à une blague quand je l'avais annoncé. C'était difficile de me voir emprunter cette voie alors que je venais de la filière du tourisme. Cette nouvelle vie professionnelle ne me correspondait pas. Trente ans plus tard, jour pour jour, tout ceci n'est effectivement plus qu'une grosse farce qui ne me fait plus rire. Il ne reste qu'un beau gâchis. Un avenir, des projets réduits en... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 00:05 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
30 janv. 2015

Observatoire

Dimanche soir, j'ai éteint la télévision quand un homme s'est exprimé comme à son habitude de façon... très gauche. Une personnalité limite histrionique (comme pas mal de politiques), à défaut d'être personnage historique avec un grand H, qui se voyait déjà président. Qu'il aille donc se faire voir chez les Grecs ! Lundi soir, j'ai regardé avec émotion le film "L'emprise"  traitant de la violence conjugale. J'ai tremblé, pleuré, commenté. Je me suis réfugiée dans des bras aimants. Ça peut paraître saugrenu et... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 16:03 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
09 mars 2014

En suspension

Le billet devait initialement s'appeler "La vie en suspension". Au moment de le rédiger et de publier les photos prises dimanche dernier dans les salins, des événements sont venus chambouler ce que j'avais envisagé. Hier matin, les images prenaient subitement une autre signification dans mon esprit inquiet. J'ai vécu ce samedi en apnée prolongée. Le souffle suspendu devant un écran de contrôle que j'actualisais toutes les quinze minutes. Depuis l'aube, une boule d'angoisse m'avait étreinte. Elle ne m'a pas quittée de la... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 12:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
22 janv. 2014

- Tu restes après ? - Non, je suis en voiture. - ..... Le visage de mon interlocutrice est suffisamment expressif pour que je m'aperçoive aussitôt que j'ai encore compris de travers. Ses sourcils prennent l'allure d'accents circonflexes, les sillons du front se creusent davantage, la bouche se fige dans la forme d'un Oh, les yeux me regardent fixement sans ciller. La personne repose la question en haussant la voix et en se penchant vers mon oreille gauche. D'ordinaire, j'aurais bien ri d'avoir cru entendre "Tu rentres à... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 15:28 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

15 oct. 2013

Petit singe affranchi

L'image m'a fait sourire et puis je me suis rappelée la pression familiale (corps enseignant) que j'ai subie. Exigence et obligation de réussite que je me suis imposées toute seule par la suite. http://www.midilibre.fr/2013/10/13/le-burn-out-des-enfants-pousses-a-reussir-a-tout-prix,769490.php Non contente de m'avoir déjà fait sauter des classes à l'école primaire, sans se soucier de savoir si j'avais les capacités pour suivre une scolarité réservée aux enfants précoces, ma famille a toujours choisi les matières à... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 12:26 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
12 avr. 2013

Caveau plein comme un oeuf

La supplique était explicite. Un testament chanté et public à l'attention des héritiers et autorités. Pour avoir été confrontée souvent à la disparition de proches, j'ai regretté de ne pas avoir trouvé de directives claires et précises sur les dernières volontés des personnes disparues. A la douleur du deuil vient alors se rajouter un casse-tête bien inutile. On redoute de ne pas faire les bons choix pour les funérailles, la succession. Il repose sur nos épaules déjà fragilisées le poids de cette responsabilité. ... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 15:17 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
26 nov. 2012

Tant que tiendra la flamme

Je ferai de mes mains un bouclier autour de cette flamme aussi longtemps que ce sera nécessaire afin de la protéger du vent mauvais. Je voudrais ne pas la voir vaciller ni s'éteindre. Tant que sa chaleur et sa lumière rayonnent, les ténèbres n'étoufferont pas le souffle de vie. Ca doit être ce qu'on appelle une lueur d'espoir.
Posté par Ksenia K à 15:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 nov. 2012

Le coeur liseron

Longtemps j'ai souffert et fait souffrir d'avoir le coeur liseron. De vouloir m'attacher aux personnes que je rencontrais et pour lesquelles j'éprouvais des sentiments. Qu'ils soient amoureux ou amicaux. C'était presque devenu une nécessité de me fixer. Comme celle de devoir s'arrimer à des rochers forts et solides, à un port de plaisance abrité et paisible. Pour ne pas dériver, chavirer et couler. Pour ne plus être comme un bateau fantôme et ivre, perdu sur l'immensité d'une mer sans aucun îlet.... [Lire la suite]
Posté par Ksenia K à 00:22 - - Commentaires [20] - Permalien [#]