Alors que le soleil brille sur la terrasse et que des pluies diluviennes sont annoncées...

Alors que le grand miroir était installé pour une séance de photo "studio"...

Alors que j'avais relégué l'appareil dédié à la photo animalière dans son sac...

Un gecko, chasseur d'insectes plutôt nocturne d'habitude, est venu me narguer en prenant son quatre-heures quasiment à mes pieds. 

Plus étrange...

Je suis allée chercher l'APN.... à reculons, avec l'envie de me précipiter mais avec la sagesse de ne pas faire de mouvements brusques. 

Je suis revenue quelques minutes plus tard, équipée et prête à mitrailler, sur la pointe des pieds. 

Eh bien.... 

L'asticot... oups ! le gecko était toujours planté au même endroit. 

Ce n'est qu'au premier et unique déclic, qu'il a commencé à déguster son encas. Avant de filer dans le massif de sauge. 

Merci au monde animal de me donner ainsi le sourire quand le genre humain me déçoit de plus en plus ! 

20189583ksb