Il y a des hommes qui sont émoustillés à la vue d'un tanga et de courbes pulpeuses qui en débordent joliment.

Le mien est tombé sous le charme d'une Targa et de sa belle carrosserie. Jusqu'à ce que je lui dise qu'il ne s'agissait pas d'une italienne, comme il le pensait, mais d'une allemande. Alors, il a avoué avoir succombé, surtout, à la couleur pomme verte.

2018ff1748ksb