L'expression est apparue au début du XIXe siècle et n'est pas une référence à des gaz intestinaux, mais une abréviation de pétard. Quand on fait le pet, on vérifie qu'il n'y a pas de danger et que l'alerte n'a pas à être donnée.

J'ai dû lui faire peur. Surpris pendant un numéro d'équilibriste à son poste d'observation, il a lâché une fiente.

20187530ksb