Il y a de quoi pleurer sur la cornerie des hommes qui massacrent une espèce animale pour de la kératine à laquelle ils prêtent des vertus thérapeutiques. Qu'ils bouffent leurs ongles et cheveux et qu'ils s'étouffent avec !

20174828ksb