Sarano et les cachalots

Notre époque est désabusée. Le monde est paraît-il désenchanté. Mais, dans l'obscurité croissante, quelques lucioles résistent. François Sarano est l'une d'elles. Stéphane Durand

20175665ksb

Il fait partie des passionnés passionnants à écouter lorsqu'il nous parle de la vie sous-marine, des animaux sauvages qui le sont en fait moins que l'Homme. Dans son discours, la notion de respect est un leitmotiv. Il est à la fois philosophe et poète. Quand il partage ses expériences, ses rencontres, ses aventures, il le fait avec fougue. Le ton de sa voix fluctue, oscille entre le rythme d'une mer calme et celui d'un océan en tempête. Son auditoire est alors scotché, fasciné, suspendu à ses lèvres. Ses paroles viennent du coeur, des tripes."Il a l'enthousisame contagieux" écrit en avant-propos de son livre Stéphane Durand, biologiste et ornithologue. C'est vrai que cet homme est un drôle d'oiseau.

Il mime l'attitude d'un cachalot blessé à la gueule par un hameçon, il reproduit le langage codé des clans de cétacés. Il s'amuse des gens qui le traitent de fou. 

Il évoque l'époque de sa collaboration avec Cousteau et l'équipe de la Calypso. Il n'omet jamais de citer tous les autres passionnés qui oeuvrent au sein de l'association de protection du monde marin Longitude 181 - La voix de l'Océan dont il est le fondateur.

Sa femme Véronique (bibliographie), docteur en océanographie et conseillère scientifique pour l’Equipe Cousteau comme lui.

20175655ksb

Hier soir, je n'ai pas vu passer les trois heures en sa compagnie. La veille, j'avais regardé avec mon mari plongeur le documentaire "La planète des géants" à la télévision.

- Je ne l'ai même pas encore vu, nous confie-t-il. Mais ce que je vais vous montrer ce soir n'est pas dans le film. Vous allez voir, c'est encore mieux !

Effectivement, nous n'avons pas été déçus par le contenu de cette conférence donnée devant une quarantaine de personnes, dont beaucoup de représentants d'associations oeuvrant pour la protection du milieu marin.

Issues de son ordinateur portable, des images rares filmées par René Heuzey. Comme celles d'un bébé cachalot de six semaines tétant sa mère. Ou celle d'un autre bébé d'une semaine émettant déjà les "clics", langage codé, avec sa mère qui lui répond. La danse d'Eliot, le cachalot "explorateur" en quête de caresses.

Je pourrais à mon tour vous parler des heures de son engagement mais j'ai bien peur de n'être qu'une passionnée....soûlante.

Je me contenterai alors de communiquer (en plus de ceux déjà surlignés dans le texte) ces liens à consulter au gré de vos envies :

https://www.longitude181.org/ 

http://www.obsenmer.org/ 

http://asso-ailerons.fr/

http://www.cybelle-planete.org/ 

La conclusion revient à Séphane Durand : "François est un précurseur. En rencontrant sur leurs territoires les êtres les plus surprenants, les mal-aimés, les encombrants ou les insignifiants , il nous indique la voie pour que Homo devienne enfin sapiens."

Dédicace du passionné passionnant pour mon mari, autre passionné, contaminé et contaminant, des mers et océans.

20171160755ksb