Dans une cinquantaine de petites et moyennes communes de l'Hérault, les feux d’artifice ont été annulés à cause de l’impossibilité de se faire livrer les fusées pour le 14 juillet.
D'autre part, le vent qui était particulièrement fort rendait dangereux les tirs des fusées, qui, en retombant risquaient d’enflammer la végétation.
Dans la ville où j'habite, le spectacle pyrotechnique a bien eu lieu mais a été écourté. Le feu a pris sur la base de lancement des fusées. Les gyrophares bleus de la Police et des pompiers ont fait office de bouquet final.
Vers 22 heures, mon mari et moi, nous sommes allés nous installer dans la Gardiole pour regarder et photographier en hauteur les feux d'artifice qui débutaient trente minutes plus tard. Arrivés sur les lieux, nous avons été incommodés par des odeurs de fumée qui ne ressemblaient pas à celles d'un barbecue. Nous avons très vite aperçu un départ de feu du côté de Gigean. Vite ! Un appel au 112. Les sapeurs pompiers avaient déjà été avertis quelques minutes plus tôt par le pilote d’un Tracker qui rentrait d’intervention sur le feu de forêt de Narbonne et qui regagnait la base de la Sécurité civile de Nîmes-Garons.
Suite à cet appel aux services de secours, ce sont trois policiers qui viendront à notre rencontre dans le massif pour vérification de nos dires.
Ce feu qui a fait rage au nord de l’autoroute A9, entre l’autoroute et la RD 614, à proximité de l’aire de repos, a finalement été maîtrisé vers 1h cette nuit. Sept hectares de végétation sont partis en fumée. Sans doute à cause d'imbéciles qui ne respectent pas les consignes élémentaires de prudence en période de sécheresse et qui continuent de balancer leurs mégots dans la nature.
Nous sommes rentrés de notre virée nocturne avec les fringues qui sentaient l'odeur âcre de résineux brûlés. Et deux misérables photos prises sur trépied.....MAIS sans télécommande. La prochaine fois, je m'installe ailleurs et avec le matériel adéquat pour ce type de prise de vue.

20172763ksb

20172809ksb