Un jour, on se découvre une famille dont on ne connaissait même pas l'existence. Des brouilles chez les "anciens" avaient détissé les liens, instauré le silence, mis des distances.

Un jour, on apprend qu'on a des cousins à l'autre bout du monde. On se rencontre enfin, on tricote à nouveau les liens sans se soucier des vieilles querelles absurdes qu'on évoque à peine. Ce n'est pas notre histoire, au fond.

On fait fi du passéisme dans lequel d'autres se complaisent. On regarde l'avenir en se promettant de s'y retrouver. En France ou en Thaïlande.

20160204ksb

On ne raconte pas aux enfants ce qui s'est passé avant eux. D'abord ils sont trop petits pour comprendre, ensuite ils sont trop grands pour écouter, puis ils n'ont plus le temps, après c'est trop tard. C'est le propre de la vie de famille. Le club des incorrigibles optimistes - Jean-Michel Guenassia