J'ai commencé à travailler pour l'administration un 1er avril. A l'époque, cela avait suscité quelques gentilles plaisanteries. On croyait à une blague quand je l'avais annoncé. C'était difficile de me voir emprunter cette voie alors que je venais de la filière du tourisme. Cette nouvelle vie professionnelle ne me correspondait pas. Trente ans plus tard, jour pour jour, tout ceci n'est effectivement plus qu'une grosse farce qui ne me fait plus rire. Il ne reste qu'un beau gâchis. Un avenir, des projets réduits en confettis. Beaucoup de déception en regard de toutes les concessions faites pour une carrière qui n'en valait pas la peine. Si c'était à refaire...

20155118ksb