J'aurais pu filmer la scène (un peu barbare) qui s'est déroulée devant mes yeux. Seulement, je n'y étais pas préparée. Je n'ai rien vu arriver, j'ai été prise au dépourvu. Cafouillant même dans mes règlages à un moment donné.

Cliquer sur les photos pour une meilleure qualité d'affichage

20135472ksb

J'aurais pourtant dû me douter que quelque chose se tramait.

La bête a méticuleusement nettoyé ses pattes. En visionnant ultérieurement les photos, cela m'a fait penser à un cuisinier affûtant ses couteaux.

20135423ksb

20135424ksb

La bête s'est remise en position d'attaque, les pattes repliées. Prête à bondir sur la première proie qui passera. Même le regard que j'ai vu dans le viseur était celui d'un terrible carnivore en chasse.

20135426ksb

C'est la première fois que le bruit du déclencheur de mon réflex semble gêner voire agacer la bête qui adopte soudain une attitude que je ne lui connaissais pas. C'était une manière de m'avertir. Dont je n'ai pas tenu compte.

20135428ksb

Par habitude, on commet souvent des imprudences. On se sent trop en confiance, à l'abri du moindre incident.

20135452ksb

Au contact des animaux, j'ai appris pourtant à décoder certaines attitudes afin d'anticiper et d'éviter les hostilités. Par exemple, je me méfie des mouvements d'oreilles chez un cheval. Je prête attention aux regards.

Dorénavant, je saurai qu'il ne faut pas taquiner une mante affamée et qu'il est judicieux de rester en retrait quand elle pointe ses antennes en avant.

20135454ksb

Quand elle a pris appui sur ses pattes avant, c'était trop tard pour agiter le chiffon blanc. Par chance, je n'ai pas lâché ni cogné l'appareil photo sous l'effet de surprise. J'ai battu en retraite, sans même un cri.

Par contre, la photo juste avant l'attaque est floue. La seconde d'après, la bête était dans mes cheveux. Juste histoire de me faire comprendre qu'il ne fallait pas l'emmerder sur son terrain de chasse qu'elle a regagné d'un coup d'aile.

20135453ksb

Echaudée par ma mésaventure, j'ai pris de la distance. Et de la hauteur. C'est ce que font ceux qui veulent se montrer dominants.

Tant pis pour l'effet écrasé des photos avec ce genre de positionnement par rapport au sujet !

20135434ksb

Précaution ultime étant donné le coup d'oeil mauvais  : prendre la bête à revers.

20135456ksb

C'est exactement ce qu'elle a fait aussi. Mais cette fois-ci, la mouche sur laquelle elle a bondi, ce n'était pas moi ! La mante est un insectivore qui ne mange ses proies que si celles-ci sont vivantes. Sinon, elle s'en désintéresse.

La bête a donc croqué la mouche vivante. Elle l'a dévorée en un temps record. Des pattes jusqu'aux ailes, sans laisser la moindre chiure de mouche. Tout en me regardant du coin de l'oeil.

J'ai fini par éteindre l'appareil photo et observer la scène d'un peu plus loin. Des fois que la petite bête ait encore faim et veuille bouffer la grosse..... !

20135458ksb

20135463ksb

20135468ksb

Qui osera dire qu'il ne faut pas manger en posant les coudes sur la table ?  Pas moi !

20135473ksb

Après ce reportage sur "Le festin de la bête", il ne me reste plus qu'à réaliser, aux temps des amours mantes, une sex tape où le mâle n'a pas le meilleur rôle.