Dans le monde animal, comme dans le genre humain, il y a du sexisme. En observant des couples de canards évoluer paisiblement sur l'eau, j'ai remarqué que la femelle suivait docilement le sillage du mâle. Rarement l'inverse.

On croit souvent à tort que c'est un manque de galanterie quand un homme ouvre une porte et passe devant la femme. C'est tout simplement un acte protecteur. L'homme s'assure que la voie est sans danger pour sa belle.

Qui sait ? Au fil des années, c'est peut-être la cane qui deviendra le bâton de vieillesse sur laquelle le mâle pourra s'appuyer.

Après tout, c'est ça la solidarité dans un couple. Quand l'un a été protégé par l'autre, c'est un juste retour des choses que la tendance s'inverse si nécessaire.

20131259ksb